Le procès de MGM contre Raging Bull 2

MGM Studios poursuit la suite du film Raging Bull.

Le procès de MGM contre Raging Bull 2 dans Films Raging_bull-224x300

Le mardi, le studio a déposé une plainte à la Cour supérieure de Los Angeles contre Jake LaMotta, l’ancien champion de boxe dont la vie a été interprétée par Robert De Niro dans les années 1980 Martin Scorsese, ainsi que la production RBII, qui On dit d’être en voie d’achèvement de la photographie principale d’un petit budget Raging Bull suite.

Selon la plainte, la suite est basée sur un livre de 1986 co-écrit par LaMotta.

MGM affirme que, en vertu d’un accord d’origine en 1976 d’acquérir des droits de la première autobiographie de LaMotta, LaMotta et co-scénariste Peter Savage étaient contractuellement tenus de présenter les termes et les conditions dans lesquelles elles vendraient des droits à une suite.

La poursuite affirme que LaMotta et Savage n’a eu le droit de vendre la suite à une autre société si Chartoff-Winkler Productions, une entité acquise par la MGM, n’a pas accepté l’offre, et même alors, seulement pour des conditions non moins favorables que ce qui avait été offert à la MGM.

MGM dit que LaMotta n’a pas respecté, et maintenant, après avoir vendu les droits à Raging Bull II: Poursuite de l’histoire de Jake LaMotta, la suite est presque terminée, malgré les demandes de MGM de désister de produire le film. Selon IMDb, Raging Bull 2 est prévu pour sortir l’année prochaine avec les stars William Forsythe , Joe Mantegna et Paul Sorvino.

LaMotta est censément pas heureux au sujet du développement.

LaMotta n’est pas en pleine forme pour faire la bataille, mais Raging Bull droits ont été en litige depuis plusieurs années, avant même la dernière grève MGM mardi.

L’héritier de Peter Savage (un pseudonyme pour Peter Patrella ) a tenté de saisir le dos du droit d’auteur sur les Raging Bull, en faisant valoir que les droits repris après le terme original a expiré.

En 2009, la fille de Patrella a déposé une poursuite contre MGM et la 20th Century Fox qui a demandé une déclaration de propriété ainsi que 1 million de dollars en dommages-intérêts d’infraction du droit d’auteur.
Un juge a rejeté la plainte parce que le demandeur avait attendu trop longtemps pour porter l’affaire, et maintenant le différend est en appel devant le 9e circuit.

MGM croit son emprise contractuelle au cours de la Raging Bull propriété est toujours en vigueur et il est maintenant tiré d’une violation de contrat, ingérence délictuelle et la concurrence déloyale. MGM demande l’annulation de l’accord par lequel LaMotta a accordé des droits à Raging Bull II, des dommages pécuniaires et une injonction préliminaire et permanente contre la distribution et la promotion de la suite.

Les commentaires sont fermés.